Chargement...

 

AccueilCatégorie Pages d’histoire

http://www.resistance-corse.asso.fr/wp-content/uploads/2019/12/9172c7407d6ed7ff4668d78c0d3647ca_f241.jpg

Interview au journal U Ribombu du 16 août 2003. (…) « C’est vrai, l’engagement avait été pris de sauver Jean Nicoli. Des choses avaient été faites mais tout cela était prévu en cas de transfert de Jean Nicoli par train. Or nous avons été transportés en train, mais Jean Nicoli n’a pas été transféré en...

http://www.resistance-corse.asso.fr/wp-content/uploads/2020/06/insigne_173eme_RI.gif

Lors de ce que l’on appellera plus tard la « Bataille de France », ce sont près de 1 845 000 Français qui sont emprisonnés en Allemagne ; parmi eux, quelque 2 200 prisonniers militaires insulaires. Ce sont aussi près de 100 000 soldats français qui seront tués entre septembre 1939 et juin 1940, en tentant de défendre leur pays contre les...

http://www.resistance-corse.asso.fr/wp-content/uploads/2020/05/Assaut_0001-copie.jpg

A l’annonce de la capitulation de l’Italie, le 8 septembre, les Allemands restent seuls désormais pour empêcher les Alliés de conquérir le nord de la péninsule. Leurs troupes stationnées en Sardaigne, quelque 30.000 hommes, ont l’ordre de quitter l’île pour rejoindre le front italien au plus vite. Il leur faut transiter par la Corse. Principal...

http://www.resistance-corse.asso.fr/wp-content/uploads/2020/04/Stele_Pinzalone.gif

Dans cette course dont l’objectif est de s’assurer le contrôle du port d’embarquement de Bastia, l’ennemi ne trouve jamais la route libre et il hésite à s’engager vers l’intérieur pour se livrer à des représailles. Dans la région entre Alistro et Aleria dans la plaine brûlante où le maquis chétif les dissimule mal aux avions...

http://www.resistance-corse.asso.fr/wp-content/uploads/2020/04/Carnet_0001-559x640.gif

PRÉSENTATION Il aura fallu un demi-siècle après les faits pour que soit exhumé du fatras d’un grenier un petit carnet noir sur lequel mademoiselle O.V. avait tenu, une chronique des combats de la libération de son village, Pietroso. Mlle O.V. a jeté sur ce carnet, jour après jour, des notes rédigées en style télégraphique, à...

http://www.resistance-corse.asso.fr/wp-content/uploads/2020/04/médaillon.jpg

On apprend aux militaires –c’est un commandement essentiel- que la discipline est la force principale des armées, qu’il faut obéir aux ordres de la hiérarchie ; une obéissance qui ne devrait pas souffrir d’état d’âme en cet été 1940 parce qu’il faut sauver ce qui peut encore l’être dans « … la chute de la...

Dès la fin juillet, le rappel du consul Turcato prive les irrédentistes de leur meilleur allié. Avec l’armistice du 8 septembre, les organismes consulaires perdent toute base légale. Le 11, le général Magli qui vient de recevoir l’ordre de considérer les Allemands comme ennemis, accepte – pour les troupes qui lui obéissent encore – de...

L’épuration correspond à l’un des vœux prioritaire des résistants. Compte tenu de la précocité de la libération de la Corse, elle est d’abord exercée par les patriotes. Si les pressions morales sont alors fortes, et créent de réelles tensions, les violences sont limitées : la force des liens de parenté ou d’amitié, les mesures d’éloignement...

Là comme ailleurs, l’espoir d’un pouvoir de type nouveau issu de la Résistance est déçu mais il y a un renouvellement du personnel politique. Il faut attendre 1945 pour organiser des élections. Cependant le débat politique reprend dès la libération. Effets directs de l’insurrection qui suit l’armistice italien du 8 septembre 1943. Du 9 au...

Les objectifs de l’insurrection ne sont pas seulement patriotiques. Ils sont aussi politiques. Pendant que se déroule le processus de la Libération, les pouvoirs locaux sont totalement bouleversés […] A Ajaccio, le Comité départemental s’érige en un « Conseil de préfecture » qui s’empare de toutes les prérogatives dévolues au Préfet […] Le Préfet François...

Copyright ANACR 2A 2020   |   Administration