Chargement...

 

AccueilCatégorie Pages d’histoire

30 novembre 1943, la menace de perdre la nationalité française définitivement écartée, les Corses commémorent avec éclat l’anniversaire 30 novembre 1789. Dans son livre « Libération de la Corse » (Ed. Librairie Hachette. 1973), le général Gambiez relate l’évènement. Extraits. « La Corse enfin libérée, la population peut désormais donner libre cours à l’expression de sa...

Avec une économie de moyens et d’hommes Ainsi l’insurrection du 9 septembre 1943 et les combats qui ont suivi ont permis la libération de la Corse avec une année d’avance. Et cette victoire a été acquise en vingt-cinq jours avec des moyens réduits et des pertes légères . Etudiant au mois de juin 1943 un débarquement de...

Témoignage de François Geronimi enregistré par M. Santoni en octobre 2000 Le signal du soulèvement qui aboutira à la libération totale de l’île avait été donné dès le 8 septembre 1943, par l’annonce de la capitulation italienne. A 10 heures les patriotes font leur entrée dans Ajaccio au chant de la Marseillaise ; leurs rangs...

Le 30 septembre commence la bataille de Bastia. Elle se déroule dans la boue, sans aucun soutien aérien des troupes au sol. Au moment où elle débute, la 90ème Panzer est presque entièrement évacuée. Il reste encore quelques milliers d’hommes de la Sturmbrigade de SS Reichführer dont les arrière-gardes font preuve d’un réel mordant. Le 29,...

Avant les ultimes combats qui auront lieu sur les hauteurs de la ville de Bastia, aux cols de Teghjme et San Stefano, la partie se joue plus au sud par où arrivent les troupes allemandes, dans l’aire formée au sud d’un périmètre délimité par la R.N. venant de Corte et celle venant de Porto-Vecchio, toutes...

Sur tout son parcours, la route stratégique Levie – col de Baccino – côte orientale est le théâtre de dures rencontres. A Carbini, les soixante et onze hommes du lieutenant Cucchi (1) reçoivent du Comité d’arrondissement, le 9 septembre, vers 17 heures, l’ordre d’attaquer. Le 10 au matin, les postes sont prêts Un convoi de...

Si les Allemands ne tiennent pas le carrefour de Levie, ils ne pourront pas se maintenir à Quenza, village de montagne (altitude 759 mètres), où les S.S. ont un dépôt considérable: ravitaillement, carburant, munitions, atelier de réparations et hôpital. Le dépôt est protégé par de nombreux nids de mitrailleuses et deux pièces d’artillerie. Le 10...

« Rapport du responsable militaire de Zonza [Jean-Thomas Pacini] sur les évènements qui se sont déroulés du 9 septembre à ce jour » (Archives Maurice Choury) Le 9 septembre 1943, 22 heures 30, l’ordre parvenait à Zonza de prendre les positions le 10 à 6 heures du matin et d’attaquer, à partir de 10 heures, les véhicules...

Copyright ANACR 2A 2020   |   Administration