Menu

Une figure controversée : le commandant Pietri

"La science historique a ceci de particulier – c’est une de ses qualités – qu’elle revisite en permanence son champ d’investigation, offrant aux chercheurs de nouvelles perspectives d’analyse, propres à nourrir le débat, faisant avancer ainsi la connaissance dans différents domaines." C'était la remarque liminaire par laquelle Hubert Lenziani présentait le fruit de ses recherches consacrées à François-Marie Pietri.

"Le sujet de la présente communication s’inscrit pleinement dans cette optique tout en collant parfaitement à la thématique de ce IVe colloque, à savoir : La face cachée de la Libération de la Corse. En effet, comme le titre l’indique, le commandant Pietri, à bien des égards, constitua ce que l’on pourrait appeler un « électron libre » de la Résistance insulaire, dans la mesure où son action, durant la période 1940-1943, se voulut marginale, voire en rupture avec celle initiée par les groupements officiels, rassemblés au sein du Front national.

On lira dans les "dossiers" de l' "Histoire" la communication d'Hubert Lenziani.

 

Posté par antoine