Menu

Quel 14 juillet ?

Si l'anniversaire de la victoire sur le nazisme, le 8 mai 1945, est déjà mis en compétition par les nationalistes avec celui de la défaite des troupes de Paoli à Ponte Novu, face à celle du roi de France, le 8 mai 1769, ce pourrait être un jour l’anniversaire du 14 juillet 1789 qui pourrait se voir opposer la date du 14 juillet 1755, le jour où Paoli devint Général de la nation corse (1)

Selon le journal Corse-Matin, c'est le vœu exprimé par le maire indépendantiste de Poghju di Venacu, Jean-Marc Rodriguez. Pour l'heure, les propos exprimés par quelques nationalistes interviewés par Corse-Matin (15.07.2017) inclinent plutôt à l'indifférence ou à noyer la portée symbolique du 14 juillet dans une journée où seraient honorés les morts au combats de toutes les guerres –pêle-mêle, ceux de 1769, des Dardanelles, de 14-18, de 39-45, etc. ; c’est le voeu des maires d’Osani (François Alfonsi), et de Santa Lucia di Mercuriu (Paul Parigi) qui concèdent de pavoiser avec les drapeaux français, corses et européens. Pour le député Jean-Félix Acquaviva, le 14 juillet est "un jour férié, de congé" comme les autres, rapporte Corse-Matin. Lionel Mortini, maire de Belgodere, veut bien rendre hommage à tous les morts "mais le 14-Juillet, la Révolution française, vous savez, je ne me sens pas concerné."

Laissons Mme de Staël lui faire réponse : « La Révolution de France est une des grandes époques de l'ordre social. Ceux qui la considèrent comme un évènement accidentel n'ont porté leur regard ni dans le passé ni dans l'avenir. »

(1) Le15 juillet en réalité

 

Posté par antoine