Menu

La citoyenneté à l'école

"… faire acquérir à tous les élèves le respect de l’égale dignité des êtres humains, de la liberté de conscience et de la laïcité,

Journée contre le racisme et l'antisémtisme"...redonner une impulsion nationale forte aux actions éducatives menées dans le champ de la prévention du racisme et de l’antisémitisme, de la défense et de la promotion des Droits de l’Homme et des principes fondamentaux de la République." Tel est le but de cette "Semaine d'éducation contre le racisme et l'antisémitisme" décidée par l'Education nationale. C'était du 18 au 26 mars mais pour les classes des collèges de Santa Maria Sicchè et Petreto-Bicchisgià de Stéphane Paganelli cela n'a été possible que plus tard. Ainsi, le 29 mars rendez-vous avait été pris pour que l'ANACR 2A et la Ligue des droits de l'homme aillent à la rencontre de ces adolescents. Pour introduction à ce débat le choix s'était porté sur l'interview d'un déporté d'Auschwitz : Georges Weinberger ; un témoignage poignant de ce rescapé de la Shoah, empreint d'une grande humanité, lui qui craignait, après sa libération et son retour en France de vivre habité par la haine et le ressentiment :"J'avais peur de leur [ses bourreaux] ressembler". Des paroles à méditer !

Posté par antoine