Menu

Concours National de la Résistance et la Déportation

Cécilia, Marine, Marie-Charlotte, Olivia, Justine et Gisèle, les lauréates du Concours National de la Résistance et de la Déportation 2013/2014, avaient rendez-vous à la Préfecture pour recevoir leur (s) récompense (s).

Pour recevoir aussi les félicitations du préfet, Monsieur Christophe Mirmand, qui a remercié les élèves et leurs professeurs pour le travail accompli et participer ainsi à perpétuer le souvenir de "ceux qui n'ont pas accepté l'inacceptable"; pour avoir contribué aussi à exalter les valeurs de la Résistance. Cette Résistance dont une des leçons,- la principale pour les citoyens d'aujourd'hui, un peu désemparés -, c'est que "même au fond de l'abîme nous pouvons nous redresser". Qui après la débâcle de l'été 40 aurait juré que ce "grand désordre de courage" (selon les mots de Malraux), cette petite flamme de la Résistance, vacillante à son commencement, finirait par triompher ?

Les prix ont été remis par le préfet, les représentants des autorités militaires, des collectivités locales et administrations concernées (ONAC, Education nationale), ainsi que les Résistants et déportés : Jacqueline Wroblewski, Jean-Jacques Boijentin, (Buchenwald) et Jean-Baptiste Canonici (Rawa-Ruska). Autant de solennité pour cette cérémonie, c'est un encouragement à poursuivre l'effort dans les établissement scolaires pour que "la flamme de la Résistance ne s'éteigne jamais".

Liens : Site préfecture de la Corse-du-Sud

Posté par antoine