Menu

Pierre SALICETI

Né(e) à calvi (France, Haute-Corse(2B)), le 09 Février 1926 - Décédé(e) à Saïgon (Vietnam, ), le 10 déc. 1953

Pierre Saliceti né à Calvi le 09/02/1926 et déclaré décédé à Saïgon en 1953 ; vraisemblablement en novembre décembre, selon le témoignage d'un officier qui l'a vu pour la dernière fois dans un camp de prisonniers du vietminh à cette date. Le mois et le jour du décès sont approximatifs. Il est le fils de Jean-Baptiste Sauveur Saliceti, ingénieur des travaux publics de l’Etat, et Madeleine Thérèse Capifali. Il fait ses études secondaires au lycée à Calvi et à Ile Rousse avec l’intention d’obtenir un diplôme pour travailler avec son père mais la guerre viendra modifier cette destinée.

Après l’occupation de la Corse par les troupes mussoliniennes en novembre 1942, très jeune -il a 16 ans- il seconde son père dans le groupe « Combat ». Il est chargé des liaisons entre les Résistants de ce réseau local mais aussi celles du réseau Pearl Harbour, commandé par le Commandant De Saule (à qui il a été présenté) et du Front National des frères Spinosi, Roch et Dominique (réseau Perdrix). Il prend des renseignements pour les zones de parachutage situées dans le maquis dans la région de Calenzana et transmet les informations sur les positions et armement ennemis  au Docteur CRUDELLI, lequel en informe par radio les alliés américains via la mission Pearl Harbour et le F.N des frères Spinosi.

Sous les ordres de l’adjudant chef Orsoni de la garnison n°50 d’Ajaccio, il participera notamment sur les hauteurs de Bastia, à la prise du col de Teghjme (1) par les goumiers marocains, appuyés par les Résistants, entre le 30 septembre et l’aube du 2 octobre 1943. Ils sont guidés par le capitaine J.M. Moseaummont des services spéciaux de la Résistance.

Sur son livret militaire, il est inscrit engagé au grade de 2ème classe le 14/10/43 en service comme EVDG (service de santé) et il suit les formations de CDI BE301 GAA 541 GAA 50. Il est démobilisé le 31 décembre 1945. par la suite, il aidera son père dans son activité professionnelle de travaux publics mais son engagement ne lui a pas permis de poursuivre ses études.

Il s’engage donc en 1946 au bataillon de l’Air n° 1/191 SP 50 709 au bureau de recrutement d’Ajaccio matricule 1839 Il est affecté à Air Blida n° C16240 (Algérie).

Il se marie avec Marie Simone Danielli (2) lors d’une permission  à Calvi le 23 Octobre 1947 et aura un fils unique Jean Saliceti. Il est affecté ensuite au 3ème BMS Service de Sécurité d’Hanoi. Il est fait prisonnier en 1953 par les vietnamiens, envoyé dans un camp de prisonniers politiques près de Tourane (nord Vietnam) et probablement exécuté. Il a été porté disparu à Saïgon en 1953.  Malgré la requête de sa famille auprès des services de la Défense, il n’a pas été décoré à titre posthume.

Informations recueillies auprès de la famille SALICETI avec le concours de Pascale VARENNES-SPINOSI.

(1) Attestation de Charles GIUDICELLI et de Dominique SPINOSI adjoint au maire de Calvi M. LEANDRI en 1948 et du service de combat des résistants et mission PEARL HARBOR.
(2) son beau frère, René BONFANTI, un colonel, avait  débarqué du sous-marin Casabianca le 18 septembre 1943 avec le 1er bataillon de choc à Ajaccio.

Posté par cabrio2b