Menu

Jean-Baptiste SALICETI

Né(e) à Bastia (France, Haute-Corse(2B)), le 29 Novembre 1890 - Décédé(e) à Calvi (France, Haute-Corse(2B)), le 17 juin 1962

Jean-Baptiste Saliceti, né à Bastia le 29 Novembre 1890, décédé à Calvi le 17 Juin 1962. Il était le fils de Mathieu Saliceti (1846 – 1925) et de Marie Pecunia, famille de fabricant et négociant de pâtes alimentaires sur la Corse et l’Italie. A la fin de ses études secondaires à Bastia, il obtient son baccalauréat et se prépare au métier d’ingénieur. En 1912, il débute son activité professionnelle comme agent technique puis ingénieur des Travaux publics de l’Etat et des Transports en Balagne, notamment à Calvi.

SALICETI-J.B.gif

Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, il est mobilisé et participe à la bataille de Verdun dans le bataillon d’infanterie des Corses. Il est présent aussi à la bataille de Douaumont en 1916. En 1919, il épouse Madeleine Capifali, née à Oran le 27 Août 1894 et décédée à  Calvi le 18 août 1935, avec laquelle il aura sept enfants.

Après l’occupation de la Corse par les troupes mussoliniennes le 11 novembre 1942, il s’engage dans la Résistance et devient responsable du groupe Combat de Calvi, dénommé "Vaillance". Il participe aux activités de résistance du réseau Pearl Harbour avec les frères Spinosi, Roch et Dominique. Il est chargé avec le Dr Joseph Crudeli  de transmettre les informations sur les positions géographiques ennemies et les zones possibles de parachutages. Il établira les contacts avec les réseaux de Bastia et d’Ajaccio (1). Son jeune fils, Pierre, sera à ses côtés pour entrer en contact avec les autres membres des réseaux locaux. Les frères Spinosi échapperont à l’Ovra mais lui sera arrêté le 24/01/43 et transféré à la caserne Marbeuf à Bastia avec d’autres Calvais (2). Il sera libéré le 27 juillet 1943.

A la Libération de la Corse, le 4 Octobre 1943, il retrouve sa profession d’ingénieur des Travaux publics  et deviendra architecte DPLG et expert auprès des tribunaux. Il devient le Président de la section de Calvi de la FNAR (Fédération Nationale des Déportés  et Internés de la Résistance) et aussi du Parti Républicain Radical et Radical Socialiste. Il sera Président du Syndicat d’électrification de la Balagne (1955 – 1962. Par ailleurs, il devient adjoint aux maire de Calvi, Landry puis Mr Orabona et le restera jusqu’à son décès.

Jean-Baptiste Saliceti était titulaire de la Croix de guerre, de la Croix du Combattant, de la Médaille de Verdun, de la Croix du Mérite Agricole et titulaire des palmes académiques.

 Pascale Varennes Spinosi

(1) Attestation de Charles Giudicelli du 19/11/1946.
(2) JC Campocasso, Noël Bariani, Paul Andreani, Michel Luchetti, Pascal Casanova, Henri Leoni, Dominique Susini, Mathieu Mattei, Roch Ambrosini.

 

Posté par cabrio2b