Menu

Archange RAIMONDI

Né(e) à Ajaccio (France, Corse du Sud(2A)), le 24 Janvier 1911 - Décédé(e) à Nice (, Alpes-Maritimes(06))

Archange Raimondi est un entrepreneur ajaccien né en 1911. Il est l’ami d’Achille Peretti qui le contacte en 1941 dans la période où il prépare la venue de la mission de Fred Scamaroni. Archange Raimondi se situe dans la mouvance radicale dont font aussi partie Jean Zuccarelli, Hyacinthe de Montera, Paul Giacobbi.

Il devient le numéro deux de la mission gaulliste qui sera homologuée sous la dénomination de R2 Corse. De janvier à mars 1943, il assume   de grandes responsabilités aux côtés de Fred Scamaroni sans vivre encore dans la clandestinité. Il n’hésite pas à cacher des armes à Ajaccio dans le cinéma Laetitia qui lui appartient sur le Cours Napoléon.

Averti de l’arrestation du radio Hellier il fait prévenir en vain Fred Scamaroni. Le réseau est dispersé et ceux de ses membres qui échappent aux arrestations sont réduits à la clandestinité. Lui-même est caché à Tavera par un membre du Front national, Jacques Tavera, qui est communiste.

Archange Raimondi joue alors un rôle déterminant pour l’unité de la résistance corse en acceptant de céder au Front national des moyens  rassemblés par R2 Corse : renseignements, matériel d’imprimerie, argent. Son action, comme celle de François Giacobbi qui invite en juillet 1943  les éléments dispersés de la résistance corse à se rassembler dans le Front national, renforce les capacités de ce  Mouvement. L’unification, que Fred Scamaroni avait tant souhaitée, se réalise alors, mais sous l’égide du Comité départemental du Front national.  Archange Raimondi reste à Tavera jusqu’à la libération.

Le 12 juillet 1943, le Tribunal militaire italien le condamne à mort par contumace.

Après la libération, il reprend ses activités professionnelles. Il meurt en 1980.

Hélène Chaubin

Distinctions :

  • Croix de Guerre
  • Légion d’Honneur.

Sources : Entretien H. Chaubin avec Jean-François Raimondi, octobre 2011 – Marie-Claire Scamaroni, Fred Scamaroni, mort pour la France.  Editions France-Empire, 1986. Photo Coll. Famille Raimondi.

Posté par cabrio2b