Menu

14èmes Rencontres Cinéma Histoire

L' ANACR 2A organise les 14èmes Rencontres Cinéma Histoire, les 13 et 14 avril à l'Espace Diamant d'Ajaccio, et les 15 et 16 avril à la CCAS de Marinca-Porticcio. Les thèmes abordés: la Shoah, (invité: Ophir Lévy), L'entrée au Panthéon de G. Anthonioz-De Gaulle et G. Tillon (invitée: Isabelle Gaggini) et la Corse avec trois documentaires et leur réalisateurs pour en débattre C. Muel, J. Poggioli et M-P Valli

 

CASABIANCA-rdm-web.jpgUn film documentaire de Christophe Muel sortie en 2014
Durée : 52mn
Synopsis :
Le 27 novembre 1942, le sous-marin Casabianca s’échappe du port de Toulon alors que l’essentiel de la flotte française fait, elle, le choix déshonorant de se saborder après l’invasion de la zone libre par les Allemands. Le commandant L’Herminier et les 85 hommes de son équipage qui refusent d’abandonner le combat, vont alors devenir l’instrument indispensable à la nouvelle étape de la libération du pays : la reconquête de la Corse. A l’aide de témoignages d’anciens sous-mariniers, d’archives et d’extraits du long métrage « Casabianca » tourné dans l’immédiate après guerre, « L’épopée du Casabianca » revient sur cet épisode méconnu de la Libération de la France.

Destins-X-rdm-web.jpgUn film documentaire de Jackie Poggioli sortie en 2013
Durée : 1h30mn
Synopsis :
Comme le célèbre poème de Louis Aragon, repris dans le titre, ce documentaire évoque deux martyrs de la Résistance, au profil très différent mais au même héroïsme. Fred Scamaroni était l’envoyé de De Gaulle en Corse, Jean Nicoli était l’un des dirigeants de la Résistance communiste insulaire. Malgré leur célébrité, leurs parcours restaient entachés d’inexactitudes et de questions non élucidées. Ce portrait croisé éclaire ces zones d’ombre, à l’aide de nombreuses archives inédites, découvertes dans des Sources privées ou au Service Historique de la Défense, dans des Fonds méconnus ou toujours peu communicables. Outre ces documents de premier plan, l’investigation de Jackie Poggioli est basée sur les témoignages des descendants des deux héros, et sur deux interviews exclusives : celle d’un célèbre Résistant devenu historien, Jean-Louis Crémieux-Brilhac, et celle d’un expert en anthropologie médico-légale, Philippe Charlier. Ce spécialiste de renommée internationale commente le rapport d’autopsie de Fred Scamaroni, dévoilé au public pour la première fois. Il permet de revenir sur les circonstances, toujours  mal éclaircies, de la mort du  héros gaulliste.

FILM-MP-VALLI-4.jpgUn film documentaire de Marie-Pierre Valli
Durée : 56mn
Synopsis :
En octobre 1943, moins d'un mois après l'insurrection décidée par le Front National insulaire, la Corse est le premier département français libéré. Elle devient alors essentielle en Méditerranée pour les troupes françaises et alliées engagées dans les combats de la libération et contre le nazisme.
En 2013, la Corse commémore le 70ème anniversaire de sa libération. Marie Pierre Valli parcourt alors  l'île  en quête d'une géographie de la mémoire. Une itinérance qui débute à Ajaccio, le 17 juin, avec la commémoration de la fusillade de la Brasserie Nouvelle, et qui s'achève le 4 octobre, à Bastia, lors de la cérémonie qui marque la fin de ce temps commémoratif.
En révélant des fragments de cette histoire,  elle tente de saisir quels ont été les acteurs de ce moment, individus et lieux, mais aussi de cerner les enjeux actuels de la commémoration. Un temps qui s'affirme comme un temps politique, social mais aussi comme un temps de création. Un temps partiel parfois partial, édifiant jusque dans ses oublis, ses non-dits. Un temps en tension entre mémoire et histoire.

ida-poster-rdmUn film de Pawel Pawlikowski sortie en 2014.    Oscar 2015 du « meilleur film étranger »
Durée : 1h22mn
Synopsis :
Dans la Pologne des années 60, quatre jours avant de prononcer ses vœux, Anna, jeune orpheline élevée au couvent, est envoyée par la mère supérieure à la rencontre de sa tante Wanda, qu'elle ne connaît pas. Wanda, en déshabillé, un homme quittant subrepticement sa chambre, se montre d'abord très froide. A la jeune fille elle révèle qu'elle est juive et que les siens ont péri pendant la guerre, enterrés nul ne sait où. Wanda finit par se radoucir et accueille Anna, que ses parents avaient prénommée Ida. Elle décide de partir avec sa nièce dans la ferme de son enfance, à la recherche de témoins des derniers jours de sa famille...

 

Un-sac-de-billes-web.jpgUn film de Jacques Doillon
Durée : 1h36mn
Synopsis :
Paris, fin 1941. L’histoire colle sur le cœur de deux petits garçons juifs, de 10 et 12 ans, Joseph et Maurice Joffo, une étoile jaune. Ils fuient vers la zone libre, direction Menton, avec chacun mille francs dans leur poche et errent bientôt, livrés à eux-mêmes, dans un univers peuplé d’uniformes, de voies ferrées, de fusils et de murs de prison. Joseph et Maurice, à l’âge où l’on joue généralement aux billes, s’accrochent à l’existence en faisant tous les métiers, chapardant et trafiquant.
Ils vivent dans un monde hostile qu’ils regardent cependant avec des yeux rieurs et drôles…, bouleversants.

 

 

Elle-sappelait-Sarah-rdm-we.jpgUn film de Gilles Paquet-Brenner sortie en 2010
Durée : 1h51mn
Synopsis :
Julia Jarmond, journaliste américaine installée en France depuis 20 ans, enquête sur l'épisode douloureux du Vel d'Hiv.
En remontant les faits, son chemin croise celui de Sarah, une petite fille qui avait 10 ans en juillet 1942.
Ce qui n'était que le sujet d'un article devient alors, pour Julia, un enjeu personnel, dévoilant un mystère familial.
Comment deux destins, à 60 ans de distance, vont ils se mêler pour révéler un secret qui bouleversera à jamais la vie de Julia et de ses proches ?
La vérité issue du passé a parfois un prix dans le présent...

 

LES INVITES

Ophir LEVYOphir LEVY enseigne l'esthétique et l'histoire du cinéma à l’université Paris III - Sorbonne nouvelle depuis 2004. Docteur en histoire du cinéma (Université Paris I - Panthéon Sorbonne), ses travaux portent sur l’empreinte souterraine de la Shoah dans le cinéma contemporain. Philosophe de formation, il est titulaire d'un DEA de philosophie obtenu à l’université Paris I - Panthéon Sorbonne. Il est membre du groupe de recherche "Théâtres de la mémoire" (univ. Paris I / Paris III) qui réunit des chercheurs en histoire, esthétique, sociologie, etc., autour des relations entre images, histoire et mémoire.
Actuellement chercheur post-doctoral (Labex CAP/Ecole nationale des chartes), il intervient régulièrement auprès du service de la formation du Mémorial de la Shoah. Sa thèse, intitulée « Les Images clandestines », vient de recevoir le "Prix de la Recherche 2014" décerné par l'Inathèque (Institut National de l'Audiovisuel).

MP-VALLI.jpg

Marie Pierre VALLI, historienne de formation, réalise depuis  1996 des magazines et documentaires à France 3 Corse, dans un premier temps, pour  l'émission « Da Qui » puis pour l'émission « Ghjenti ». Dans ses films, elle interroge l'histoire contemporaine de la Corse, à distance des représentations, afin de tenter d'appréhender la complexité et la singularité d'une société.


J.-Poggioli.jpg

Jackie POGGIOLI. Journaliste-documentariste à France3Corse Viastella, Jackie Poggioli a réalisé une cinquantaine de films, consacrés principalement à des sujets de société sensibles et des thèmes historiques divers. Plusieurs de ses documentaires ont été présentés lors d’Expositions nationales et de Colloques d’historiens.
Son investigation sur les Corses Fusillés pour l’exemple en 14-18  a été à l’origine du  rapatriement de la dépouille d’un de ces soldats et de la motion réclamant leur Réhabilitation, votée en 2011 par l’Assemblée de Corse. Au-delà de sa production télévisuelle, Jackie Poggioli est l’auteur de nombreux articles et dossiers, parus dans la presse écrite insulaire et dans des revues spécialisées.

C.MUEL.jpg

Christophe MUEL. Auteur, réalisateur de documentaires, il a réalisé notamment plusieurs documentaires en collaboration avec Patrick Rotman pour la série « Les brûlures de l’histoire » entre 1993 et 1998.On lui doit : "L'affiche rouge" (1994), "L'affaire Ben Barka" (1995). "Le Second front" (1996). "Alger 1940-1942" (2000) "Nucléaire, pas si clair" (2002), "Enfants, graines de délinquants" (2008), "Les miroirs du Tour" (2003).
Il a également travaillé sur de nombreuses émissions pour la télévision et des captations de spectacles.


IsabelleAnthonioz.jpg

Isabelle ANTHONIOZ-GAGGINI.  Elle est la fille de Geneviève de Gaulle-Anthonioz. C’est elle qui a réalisé l’interview des deux résistantes : Germaine Tillon et sa mère qui toutes deux entreront au Panthéon le 27 mai prochain.




 

 

Posté par antoine